Loading...

Les ruches du confinement

2020-06-04T06:09:13+00:0028 mai 2020|

Un confinement actif pour nos apiculteurs partenaires Le temps du confinement a été l'occasion parfaite pour mettre en oeuvre les partenariats passés pendant l'hiver. Ainsi, nos apiculteurs partenaires sont installés plusieurs ruches chez différents mécènes, l'occasion pour Sébastien Brillais (trésorier de l'association) de produire des petits films. Chez un particulier

Comment venir en aide à tous les pollinisateurs ?

2020-04-20T08:14:03+00:0020 avril 2020|

Eviter la concurrence pour un impact réellement positif sur la biodiversité Comme l’explique notre dernier article, l’association cherche à trouver des solutions pour rendre aux abeilles leurs caractéristiques de résilience. Cependant, il ne faut pas oublier que les abeilles dont nous nous occupons, sont toutes de l’espèce Apis Mellifera, dans le

Comment retrouver des abeilles résistantes ?

2020-04-09T07:58:31+00:009 avril 2020|

Régénérer la résilience des abeilles Selon de nombreuses études, dont le CNRS fait un résumé non exhaustif, l’usage massif de pesticides par l’agriculture intensive, ainsi que l’appauvrissement des espaces agricoles (monoculture, disparition des haies et des fleurs des champs) et les espèces invasives (varroa et frelon asiatique) figurent parmi les facteurs

Le soutien essentiel du dispositif Service Civique

2020-03-10T09:13:35+00:0010 mars 2020|

Le soutien essentiel du dispositif Service Civique Théo, le troisième volontaire en service civique de l’association est sur le point de prendre son départ pour de nouveaux horizons. C’est l’occasion d‘un article de remerciements au dispositif Service Civique, aux volontaires et au personnel administratif qui nous accompagne. Depuis 2018 l’association Aquaterre

En hiver, les abeilles n’hibernent pas !

2020-02-06T13:49:43+00:006 février 2020|

En hiver, les abeilles n'hibernent pas ! Pendant la saison hivernale, les ruches sont le théâtre d’un système d’ingénierie formidablement évolué qui permet aux essaims de faire passer l’hiver sans encombre. Avec les températures négatives, l’essaim se réorganise en une grappe plus compacte, où les mâles maintenant inutiles, sont évacués. Les